News

Lancement du programme Paper Health Information System In Child Care (PHISICC) en Côte d’Ivoire

Dans une société de plus en plus numérisée, la notion de collecte d’information sur papier semble désuète. Cependant, elle demeure d’actualité car elle est la  plus utilisée. C’est dans le cadre de la revalorisation des collectes d’information  papier dans le domaine de la santé, que le projet  Paper Health Information System In Child Care (PHISICC) a été initié dans trois pays africains, notamment en Côte d’Ivoire, au Nigéria et en Mozambique.   Le Centre Suisse de Recherches Scientifiques en Côte d’Ivoire (CSRS), a donc accueilli  le 23 juin 2016, l’atelier de lancement de ce projet qui avait pour but de présenter ledit projet et ses ambitions aux parties prenantes ivoiriennes. Cet évènement a donc rassemblé les experts des domaines sanitaires notamment les représentants de structures sanitaires, de services de santé, et d’organisations internationales basés en Côte d’Ivoire, en charge de statistiques sanitaires. L’atelier a donc été divisé en deux phases, notamment les plénières et les travaux de groupe. Le Directeur Général du CSRS, qui a introduit la cérémonie, a mis en évidence deux problèmes majeurs du système de collecte papier, notamment la traçabilité des informations recueillies et les questions d’éthique relatives à leur fiabilité. Puis, Pr Xavier Bosch-Kapblanch, du Swiss TPH et investigateur principal du projet, a justifié l’importance du Système d’Information Sanitaire (SIS) par l’existence de zones reculées qui ne permettent pas l’accès aux systèmes sophistiqués malgré le développement numérique dans certaines régions.  Il a décliné les objectifs spécifiques du projet qui s’articulent autour de la compréhension du fonctionnement des systèmes d’information sanitaires à base papier en Côte d’Ivoire, de la création des interventions novatrices pour l’amélioration des systèmes et l’impact des interventions sur la qualité des données, leur utilisation et la santé des plus vulnérables. A terme, ce projet a pour but d’analyser le Système d’Information Sanitaire afin de proposer des éléments d’amélioration pour l’obtention d‘informations fiables pour une bonne décision. Pour mener à bien cette réflexion, le projet s’appuie sur l’expertise de Gravity Tank, structure spécialisée dans l’innovation et la réflexion conceptuelle pour la modélisation des différents outils de collecte papier. Dans le cadre de ce projet, l’un de ses objectifs est de mettre les utilisateurs (centre de santé, agents de santé…) au cœur du processus.  Enfin, cet  atelier s’est achevé sur des travaux de groupes entre les différents acteurs présents. Les autres étapes restent les visites des centres de santé pour conduire le même exercice à la périphérie du système sanitaire. Financé par la fondation Bill & Melinda Gates, en Côte d’Ivoire ce projet  est cogéré par le Swiss TPH, le CSRS et le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique  en Côte d’Ivoire.

FacebookTwitterGoogle Plus