News

Elimination des vers intestinaux : Le CSRS reçoit la visite de la Délégation du Projet Deworm3

Du 19 au 22 juin 2016, le Centre Suisse de Recherche Scientifiques en Côte d’Ivoire (CSRS) a reçu, dans le cadre d’une visite de site, une Délégation du Projet Deworm3 composée de Dr. Judd Walson, Investigateur Principal, Dr. Peter Jourdan, Directeur de la science, Mme Anoushka Bassett, Coordonnatrice, M. Alexander Gardiner, Directeur Financier, provenant tous du Natural History Museum de Londres, en Grande Bretagne. Ils ont été reçus par les principaux initiateurs du projet soumis pour la Côte d’Ivoire: Dr Giovanna Raso de l’Institut Tropical Suisse de Santé Publique (Swiss TPH) ; Dr Abdoulaye Méité, Directeur Coordonnateur du Programme National de Lutte contre la Schistosomiase, les géo-helminthiases et la Filariose Lymphatique (PNL-SGF) ; le Professeur Eliezer N’Goran, Directeur du Laboratoire de zoologie et Biologie animale de l’Unité de Formation et de Recherche (UFR) en Biosciences de l’Université Félix Houphouët Boigny (UFHB) ; et de Professeur Bassirou Bonfoh, Directeur Général du CSRS. Le lundi 20, la Délégation a eu une séance de travail, dans la matinée, avec la Direction Générale du CSRS au cours de laquelle le CSRS et le projet ont été présentés. Les échanges qui ont suivi ont permis d’évoquer les préoccupations des différentes parties. La visite des différents services, unités et laboratoires du CSRS qui a suivie, a permis au Directeur Général, Pr. Bassirou Bonfoh, , de mettre en relief, les capacités institutionnelles du CSRS. L’après-midi, la Délégation s’est rendue au siège du Programme National de Lutte contre la Schistosomiase, les géo-helminthiases et la Filariose Lymphatique (PNL-SGF). Une séance de travail avec l’équipe de la Direction de Coordination de ce Programme dirigée par le Dr. Aboulaye Meïté a permis d’échanger sur les activités de ce programme et de faire le point sur la mise en œuvre des activités de lutte contre les Maladies Tropicales Négligées sensible à la chimiothérapie préventive. Cette première journée s’est achevée par une audience accordée par le Pr. Boa Yapo Félix, Directeur Général de la Santé (DGS) à la délégation. Cette dernière a permis au DGS, de traduire à nos hôtes l’engagement du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique dans la lutte contre les MTN en général mais en particulier à soutenir de telles initiatives de recherches, indispensables à l’optimisation des actions de lutte. La journée du mardi 21 a été consacrée à une visite de terrain à la Direction Départementale de la santé d’Alepé, ville située à 55 km au Nord-Est d’Abidjan. La Délégation à laquelle s’est jointe, Dr. Mama du PNL-SGF, s’est d’abord rendue au siège de la Direction Départementale de la Santé d’Alépé où elle a été reçue par le Dr. Romuald Dizo Bredé, Médecin-Chef du District Sanitaire et son équipe. Après le briefing, Le Directeur Départemental de la Santé d’Alépé a d’abord conduit la Délégation au Groupe Scolaire Grand Alépé qui regroupe 3 écoles, pour une séance travail avec la Direction et le personnel enseignant ainsi que les élèves des 3 classes de CM2 de l’établissement afin d’échanger avec les acteurs de l’école qui constitue un maillon essentiel dans la chaine de distribution de masse des médicaments contre les vers. Ensuite, toute la Délégation s’est rendue dans la Sous-préfecture d’Alosso. Elle a été reçue dans un premier temps par Madame le Sous-préfet, en la personne de Madame Bé Suzanne, pour un briefing sur l’objet de la mission.  Après avoir exprimé son entière approbation au projet et remercié la Délégation pour avoir choisi la Sous-préfecture d’Alosso Madame le Sous-préfet a ensuite conduit la Délégation au Centre de Santé de sa Sous-Préfecture dont La visite a permis à la Délégation de voir les conditions délétères dans lesquelles travaille le personnel. Finalement la forte Délégation composée de personnalités venues de Grande Bretagne, des Etats-Unis, de la Suisse et d’Abidjan conduite par Madame le Sous-préfet et les autorités sanitaires du district a eu droit à un palpitant accueil des populations enthousiastes, réunies autour de sa Majesté, le Roi de Alosso à la place publique du village. Après les nouvelles d’usage et la présentation du Projet Deworm3, la communauté qui est sortie massivement, a exprimé son adhésion totale au projet et son espoir de voir la Côte d’Ivoire et la Sous-préfecture d’Alosso sélectionnées pour ce projet. La journée s’est achevée par une collation offerte à la délégation à la résidence de Mme le Sous-préfet et le voyage retour à Abidjan en fin d’après –midi. La dernière journée du mercredi 22, facilitée par Pr. Eliezer N’Goran, s’est déroulée dans la salle de conférences de l’UFR Biosciences de l’UFHB, est était réservée aux différentes présentations, et aux échanges sur les questions opérationnelles. Elle a été ouverte par le mot de bienvenue de Pr. Kouamelan Essetchi Paul, Doyen de l’UFR Biosciences, qui a ensuite succinctement présenté la structure qu’il dirige avant d’exprimer le ferme engagement de sa structure à accompagner ce projet. Les présentations ont porté sur : le projet Deworm3 ; le HDSS ; l’Etat des lieux de la lutte contre les MTN et le Laboratoire de zoologie et Biologie animale de l’UFR Biosciences. Cette journée s’est achevée sur un débriefing de la mission. Le projet Deworm3 se veut un projet ambitieux qui envisage d’aller au-delà des objectifs recommandés par l’OMS de lutte contre la maladie causée par les vers transmis par le sol pour explorer les stratégies en vue de l’élimination de ces vers intestinaux. Sur 26 pays ayant soumissionné à la suite de l’appel à projet, 6 dont la Côte d’Ivoire ont été présélectionnés pour la visite de sites par l’équipe de pilotage du projet. A l’issue de ces visites, seuls 3 seront sélectionnés pour l’implémentation du projet qui devrait démarrer en janvier 2017. Espérons que la Côte d’Ivoire en fasse partie.



FacebookTwitterGoogle Plus