News

Lancement d’Afrique One-ASPIRE : Plus d’une vingtaine de médias se sont fait l’écho

Le jeudi 21 juillet 2016 s’est tenu à Abidjan (Côte d’Ivoire), le lancement de la 2ème phase du programme de renforcement des capacités des chercheurs africains sur la lutte contre les zoonoses (maladies transmissibles des animaux aux humains) à travers l’approche « One Health » initié par le consortium Afrique One. Plus d’une vingtaine d’organes de presse tous types de médias confondues (TV, Presse écrite, Radio et Internet) se sont fait l’écho de cet événement de haute portée scientifique.


 Dans les deux semaines qui ont suivi le lancement du programme, 21 (vingt un) articles ont été publiés dans la presse Ivoirienne pour une présence de 19 organes de presse. Cela démontre de la pertinence du programme auprès des hommes des médias qui ont décidé d’en faire une large diffusion L’agence de presse chinoise Xinhua a également trouvé judicieux de parler d’Afrique One-ASPIRE dans sa revue de presse ivoirienne du vendredi 22 juillet 2016, au lendemain de la cérémonie. Certains organes de presse non présents à l’évènement en ont fait écho dans leur différentes parutions les jours qui ont suivi le lancement du programme

 Un objet, plusieurs angles
 
Les problématiques abordées par le programme Afrique One-ASPIRE ont tous été diversement soulevés dans les différents articles ainsi que le montant du budget de ce programme Sur les « Unes » des quotidiens L’essentiel, Avenue225, Djelifaso du Burkina Faso et L’Expression N°2068, on peut respectivement lire les titres suivants : « Afrique One-ASPIRE, à l’assaut des maladies zoonotiques », « Afrique One-ASPIRE, pour l’élimination des maladies transmises des animaux aux humains », « Côte d’Ivoire : Seconde phase du programme Afrique One-ASPIRE – La Côte d’Ivoire engage le combat contre les zoonoses », « Santé / Lutte contre les épidémies provoquées par les animaux. Le programme Afrique One-ASPIRE activé ». Ces organes de presse mettent l’accent sur l’un des objectifs d’Afrique One-ASPIRE qui est de combattre les zoonoses.
Le quotidien L’Inter N°5429 va plus loin en spécifiant l’une des zoonoses ciblées par Afrique One-ASPIRE : la rage canine. « Lutte contre les zoonoses : le programme Afrique One-ASPIRE pour éliminer la rage canine dans 5 ans », a-t-il titré. En effet, la rage canine, la tuberculose, la brucellose et les maladies d’origine alimentaire sont les principales zoonoses visées par Afrique One-ASPIRE. Quant aux quotidiens Le Temps, Ivoircontinental.net et Abidjan.net, ils se focalisent sur le montant du financement acquis par le consortium Afrique One pour la seconde phase de son programme de renforcement des capacités des chercheurs africains sur la lutte contre les zoonoses. On peut lire à la « une » de ces différents organes de presse : « Maladies transmissibles entre l’animal et l’homme : 4,257 milliards de Fcfa en jeu pour les chercheurs » (Le Temps N°3839), « Côte d’Ivoire : Plus de 4 milliards de F CFA prévus pour la deuxième phase d’Afrique One-ASPIRE » (Ivoircontinental.net) et « Lancement de la 2ème phase d’Afrique One-ASPIRE : plus de 4 milliards F CFA pour éliminer les zoonoses ». Ce financement sur lequel s’appuient ces différents organes de presse pour bâtir leur article est d’environ 6,5 millions d’Euros. Il a été octroyé par un consortium de bailleurs composé du Wellcome Trust, de l’Académie Africaine des Sciences et UKAID.

FacebookTwitterGoogle Plus