News

Côte d’Ivoire : Un fonds de 500 millions de FCFA pour les chercheurs

Fonds d’Appui à la Recherche et à l’Innovation (FONARI). C’est le nom du fonds mis à la disposition des chercheurs ivoiriens depuis le jeudi 29 décembre 2016 par le Gouvernement de Côte d’Ivoire, en collaboration avec le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Ce fonds est doté d’un montant de 500 millions de FCFA. A en croire le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, le FONARI est « un élément incitateur de l’Etat », en prélude à la mise en place prochaine d’un Fonds national pour la Science, la Technologie et l’Innovation.

Le FONARI comprend 3 programmes. Le Prix spécial du Président de la République qui est de 80 millions de FCFA, le Fonds d’appui à la Promotion de la femme enseignant-chercheur et chercheur doté de 120 millions et le principal Fonds d’appui à la Recherche et à l’Innovation (FARI) de 250 millions de FCFA. 

Pour le Prof Bakayoko-Ly Ramata, Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le FONARI vient renforcer « la vitalité des activités de recherche » et marque une « étape historique » pour la recherche en Côte d’Ivoire d’autant plus que « Les chercheurs ivoiriens ont engrangé de nombreux résultats dans leurs laboratoires mais [ceux-ci] ne sont pas valorisés ».

Prochaine étape : passer le cap de 1% d’investissement du PIB dans la recherche

La Côte d’Ivoire octroie moins de 0,35% de son PIB au financement de la recherche scientifique. Ce qui est en dessous de la moyenne en Afrique subsaharienne (0,4 %) et loin des 1% requis par l’Union Africaine dans son ‘Plan d’action consolidé pour la science et la technologie’. Le Prof. Bakayoko Ly Ramata n’a pas manqué de souligner ce gap au Premier ministre. 

Ce dernier a fait la promesse que le gap de 1% du PIB sera atteint d’ici 2020. Ce, pour des services technologiques innovants, et pour résoudre les problèmes socio-économiques tout en rehaussant la qualité des publications scientifiques des chercheurs ivoiriens.

Le FONARI vient accompagner le Programme d'Appui Stratégique à la Recherche Scientifique en Côte d'Ivoire (PASRES) mis en place le 15 juin 2007. C'est un Fonds compétitif de financement de la recherche scientifique, fruit de la coopération ivoiro-suisse et doté d'un capital de 5 milliards FCFA alloué par le Fonds Ivoiro-Suisse pour le Développement Economique et Social (FISDES). L'agence d'exécution du PASRES est le Centre Suisse de Recherches Scientifiques en Côte d'Ivoire (CSRS).

Crédit photo : Communication MESRS

FacebookTwitterGoogle Plus