News

Visite de l'AAS au CSRS : apprentissage mutuelle de la gestion de programme, des priorités scientifiques africaines et l'environnement de la recherche

Le consortium de recherches Afrique One-ASPIRE a accueilli deux représentants de l’Académie Africaine des Sciences (AAS) au Centre Suisse de Recherches Scientifiques en Côte d’Ivoire (CSRS) du 10 au 14 avril 2017. Durant cette visite, les deux représentants de l’AESA, Alphonsus Neba et Susan Gichoga, ont beaucoup appris sur la gestion et les réalisations d’Afrique One-ASPIRE et fait des recommandations.

Gestion de programme et priorités scientifiques africaines

La visite de l’AAS au CSRS était meublée par des présentations et des discussions. Concernant les présentations, elles concernaient la bonne santé d’Afrique One-ASPIRE en matière de gestion administrative et financière, de suivi-évaluation et de communication. Par ailleurs, des lauréats Afrique One-ASPIRE récemment recrutés, ont présenté leurs projets et activités de recherche. Leurs études s’alignent sur le plan de sécurité sanitaire mondial et les priorités scientifiques africaines spécialement, le contrôle et l’élimination des maladies pour le bien-être humain. Les présentations étaient suivies de discussions et les visiteurs ont visité l’Université Félix Houphouët-Boigny à Abidjan, le site de surveillance démographique et de santé de Taabo et le champ école agro-pastoral de Bringakro.   

Environnement de la recherche

Prof. Bassirou Bonfoh, Directeur du CSRS et d’Afrique One-ASPIRE, a rappelé l’histoire, la gestion et la contribution du CSRS pour la science en Afrique. Il a aussi présenté les difficultés rencontrées en termes de financement, d’inscription des boursiers dans les universités, les questions de supervision académique et les barrières de langue quand les chercheurs d’Afrique francophone postulent pour des bourses et projets.

FacebookTwitterGoogle Plus