News

Retraite annuelle du CSRS : Dohouan symbole de l’impact de la recherche

La traditionnelle retraite annuelle du Centre Suisse de Recherches Scientifiques en Côte d’Ivoire s’est tenue du 10 au 13 mai 2017 à Aboisso.  

Regroupant une trentaine de participants, cette retraite avait un caractère des plus singuliers dans la mesure où elle se tenait dans un contexte de changement de direction pour le CSRS. Le Directeur Général du CSRS, le Prof. Bassirou Bonfoh, a insisté lors de son intervention sur la nécessité pour chacun des participants et par ricochet des services qu’il représente à plus d’investissements : « vous devez vous demander qu’est-ce que vous pouvez faire pour le rayonnement du CSRS ».

Le fonctionnement entier du CSRS a été passé en revue lors de présentations et travaux de groupe. Les échanges ont été très fructueux et la Direction Générale du CSRS s’est engagée à la prise en compte effective des recommandations formulées et un suivi des plus rigoureux.  

Après la clôture de cette retraite, la trentaine de participants s’est rendue à Dohouan dans la sous-préfecture de Nouamou où elle devait visiter la station de recherche du CSRS dans cette localité.
 

Toute la délégation s’est félicitée des résultats obtenus dans ladite localité. En effet, après près de 10 ans de lutte acharnée, les populations aidées par le CSRS ont réussi à ériger le massif forestier de Nouamou en Réserve Naturelle Volontaire (RNV). Ce sont 12 000 ha de forêt qui sont ainsi sauvés.
 

Pour matérialiser davantage leur volonté d’accompagner les activités du CSRS dans leur localité, les populations des Dohouan ont gracieusement offert 6 ha de terrain pour les travaux et la construction des bureaux de la station de recherche du CSRS à Dohouan.  

C’est tout naturellement qu’un accueil chaleureux a été réservé à la délégation en visite. Les autorités coutumières et administratives étaient très heureuses de recevoir des membres du CSRS avec lesquels elles ont partagé un déjeuner à cette occasion.  

Le CSRS a lors de cette visite renouvelé son engagement aux populations de Dohouan et Nouamou à œuvrer via une recherche participative au bien-être des populations en apportant des solutions probantes aux problèmes qu’elles rencontrent en adéquation avec ses domaines d’activités principales.

FacebookTwitterGoogle Plus