News

7ème édition des Cafés de la Science : le CSRS présente son expertise en recherche sur les substances naturelles

« Les substances naturelles ». C’est le thème sur lequel a porté la 7ème édition des « Cafés de la Science ». C’est un espace mensuel de rencontres et d’échanges initié par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique en Côte d’Ivoire (MESRS) en vue de discuter entre professionnels de la recherche sur une thématique donnée. Le Centre Suisse de Recherches Scientifiques en Côte d’Ivoire (CSRS) a été choisi pour organiser la 7ème édition de cet événement le vendredi 9 juin 2017 dans ses locaux. Cette édition a été présidée par le Directeur Général de la Recherche Scientifique et de l’innovation Technologique du MESRS, Prof. Konaré Aboudrahamane, représentant Madame le Ministre. Le Directeur Général du CSRS, le Prof. Bassirou Bonfoh étant représenté par le Prof. Koné Inza, Directeur de la Recherche et du Développement au CSRS. Ce fut l’occasion pour le CSRS, de montrer au panel d’experts ayant fait le déplacement ce jour, son expérience en matière de recherches sur les substances naturelles.

Il faut dire que le CSRS a parmi ses groupes de recherches, un dédié à la question des substances naturelles. Il s’agit du groupe Plantes Utilitaires et Fonctionnelles (PUF). Les travaux de ce groupe touchent trois des dix domaines d’activités principales (DAP) du CSRS : (i) la gestion durable des ressources biologiques et services des écosystèmes, (ii) l’écologie comportementale et les systèmes de surveillance des écosystèmes et (iii), l’inventaire et la gestion de ressources naturelles à potentiel curatif, préventif et socio-économique. Ce groupe est dirigé par le Prof. Mamidou Koné et enregistre 81 publications dont celle du Dr Constant Ahoua, chercheur associé au CSRS et assistant à la coordination du programme Afrique One-ASPIRE. Elle porte sur le potentiel nutritionnel et anti-cancéreux des plantes consommées par les chimpanzés dans le Parc National de Taï.

La série des présentations de la 7ème édition des Cafés de la Science a été ouverte par le Dr Ahoua. Selon lui, la flore ivoirienne offre un large éventail de plantes à principes actifs pouvant être utilisées pour traiter des maladies notamment, celle consommées par les chimpanzés dans le Parc National de Taï. Elles ont un fort potentiel antioxydant et anti-cancéreux et contribueraient à leur résistance des chimpanzés vis-à-vis de certaines pathologies. C’est donc une piste à exploiter pour la recherche de nouvelles molécules en médecine humaine.  

La deuxième présentation fut celle du Dr Emma Aké-Assi, Directrice de l’Institut Botannique Aké-Assi d’Andokoi (IBAAN). Elle a exposé les objectifs, les défis et perspectives de l’institut qu’elle dirige. Ce sont entre autres, la valorisation et la pérennisation des travaux du Professeur Aké-Assi Laurent sur la flore africaine en général et ivoirienne en particulier.

La troisième présentation fut celle du projet Sud Expert Plantes Développement Durable (SEP2D). C’est un programme d'appui au développement et à la coopération internationale dans 22 pays de la zone intertropicale. Il vise à la promotion de la recherche scientifique sur la biodiversité végétale dans les pays du Sud, notamment par le développement d’une culture de partenariat avec les opérateurs économiques, la société civile et les instances politiques. Le programme SEP2D est mis en œuvre par l’Institut de Recherche et de Développement (IRD), est porté par un partenariat multi-bailleurs.

Les échanges furent très fructueux et tous les participants ont été unanimes pour approfondir les réflexions autour d’un séminaire scientifique que le MESRS a promis organiser avant la fin de l’année en réunissant tous les experts du domaine. Le MESRS a également pris l’engagement d’accompagner l’IBAAN après avoir remercié le CSRS pour sa promptitude et sa capacité a organisé de telles rencontres.

Pour voir les photos, cliquez ici ? 
http://afriqueoneaspire.org/galleries/7th-edition-of-cafesdelascience/

FacebookTwitterGoogle Plus