News

Favoriser la productivité de la recherche en Côte d'Ivoire

Depuis 2000, la productivité de la recherche en Côte d’Ivoire a régulièrement augmenté par rapport au taux régional et mondial, en dépit des pressions économiques récurrentes et des troubles socio-politiques. Selon une étude récente pulbié le 23 août 2018, le Centre suisse de Recherches Scientifiques en Côte d’Ivoire (CSRS), partenaire de longue date de l’Institut Tropical et de Santé Publique Suisse (Swiss TPH), est devenu l’une des institutions de recherche les plus productives du pays. Jürg Utzinger, directeur de Swiss TPH, a souligné ce partenariat fructueux lors du Congrès des ambassadeurs suisses à Bâle, le 22 août 2018.

La productivité de la recherche d'un pays peut être mesurée par le nombre de publications scientifiques examinées par des pairs et référencées au niveau international par population. En Côte d'Ivoire, le nombre de publications a plus que doublé entre 2000 et 2016, passant de 4,1 à 8,5 par millions d'habitants, dépassant le taux de productivité régional et mondial au cours de cette période de 17 ans. De plus, la Côte d'Ivoire a connu une «internationalisation» des résultats de la recherche, avec un nombre croissant d'auteurs contributeurs du monde entier.

Ce sont les principaux résultats d'une étude publiée hier dans la revue à accès libre et à comité de lecture Globalization and Health. L'analyse a également révélé qu'à partir de 2016, le CSRS est le deuxième institut de recherche le plus productif en Côte d'Ivoire. Malgré sa taille relativement petite, l’institut de recherche public-privé a régulièrement augmenté sa production de publications et accompagner la plupart des grands établissements purement académiques de Côte d’Ivoire.


"Les principales caractéristiques des institutions de publications étaient la taille du personnel de recherche, la diversification du portefeuille et du financement de la rechreche et l'établissement de partenariats avec des institutions étrangères", a déclaré le Dr Jasmina Saric, du Swiss TPH et auteur principal de l'étude. "Les résultats de recherche élevés du CSRS montrent que des investissements ciblés, associés à des programmes d'éducation, de mentorat et de formation de grande qualité, sont payants et profitent à toutes les parties prenantes."  


CSRS: excellent exemple de partenariat de recherche Suisse-Afrique
"Nous sommes ravis de constater que notre productivité en matière de recherche atteint un sommet historique et nous remercions nos partenaires suisses et internationaux de longue date pour leur excellente collaboration", a déclaré Prof. Inza Koné, Directrice Générale du CSRS. "Nous sommes particulièrement reconnaissants au Swiss TPH, au Secrétariat d'Etat à la Formation, à la Recherche et à l'Innovation (SEFRI), aux Académies Suisses des Sciences et à l'Ambassade suisse pour leur engagement inlassable, leurs contributions matérielles et financières."

De tels partenariats de recherche sont également bénéfiques pour le paysage de la recherche et de l'innovation en Suisse. "Avec l’appui et à une forte collaboration fondée sur la confiance mutuelle, le Swiss TPH est devenue un chef de file en matière de santé mondiale, attirant des étudiants et du personnel de plus de 70 pays qui travaillent ensemble pour améliorer la santé nationale et internationale." a déclaré le Prof. Jürg Utzinger, Directeur de Swiss TPH.  


Présentation aux ambassadeurs suisses

Lors du congrès annuel des ambassadeurs suisses qui s'est tenu le 22 août 2018 à Bâle, le Prof. Jürg Utzinger a souligné l'importance des partenariats pour favoriser l'excellence dans la recherche, l'enseignement et les services, en mettant l'accent sur ce partenariat de recherche Suisse-Ivoirien mutuellement bénéfique. Plus de 150 ambassadeurs et autres représentants étrangers de la Suisse dans le monde entier ont assisté à ladite réunion.  


A propos de la publication

Cette recherche a été menée par le Swiss TPH en collaboration avec le CSRS avec le soutien du programme Afrique One-ASPIRE. Un soutien financier supplémentaire a été fourni par le SEFRI.

Saric J., Utzinger J., Bonfoh B., Research productivity and main publishing institutions in Côte d'Ivoire, 2000-2016.
(2018) Globalization and Health. doi.org/10.1186/s12992-018-0406-1

FacebookTwitterGoogle Plus