News

Atelier « Palmier solidaire » à Divo : Inauguration du Centre d’Education Environnementale

Les 26 et 27 août 2015 Le Centre Suisse de Recherches Scientifiques en Côte d’Ivoire (CSRS), en collaboration avec les Conservatoires et Jardins Botaniques de la ville de Genève (CJB) et l’ONG « ARCULDI », a organisé un « atelier de mise en place de la structure organisationnelle et du fonctionnement du Centre d’Education Environnementale et de Formation aux Métiers du Palmier de Divo (CEE-FP) » à l’hôtel Iroko. L’atelier avait pour objectif de créer les conditions locales et un cadre favorable pour une utilisation raisonnée et durable de ce centre avec l’appui du CSRS et des CJB. Plusieurs Institutions étaient représentées, à savoir : l’Ambassade de Suisse, les CJB, le CSRS, la Préfecture et la Mairie de Divo, la Direction Régionale de l’Education Nationale et de l’Enseignement Technique, La Direction Régionale de l’Environnement, de la salubrité urbaine et du Développement durable, la Direction Régionale des Eaux et Forêts, la Direction Régionale du Tourisme, la Chambre des métiers de Divo et l’ONG ARCULDI, bénéficiaire du dudit centre. La Direction Générale du CSRS était représentée par le Dr Daouda Dao, Directeur des Ressources et de la Valorisation au CSRS et la modération a été assurée par le Professeur Inza Koné, Directeur de la Recherche et du Développement au CSRS.
En outre, le centre a été inauguré en marge de cet atelier par la représentante de l’Ambassade de Suisse et le représentant du Préfet de la région du Lôh-Djiboua. Lors de cette inauguration, une visite des stands comprenant les productions faites à partir de palmiers à huile, de raphia et de rotin a été effectuée pendant laquelle les artisans ont exposé sur leur savoir-faire. Après cette visite, les autorités ont eu droit à un défilé exécuté par des tout-petits vêtus de tenues confectionnées à partir de raphia. Par ailleurs, les activités du jardin ethnobotaniques ont été lancées par un planting d’arbres. La représentante de l’Ambassadeur a mis en terre Phoenix reclinata et le représentant du Préfet a plantè un jeune rônier (Borassus aethiopum)
En ce qui concerne l’atelier proprement dit, il a démarré par l’expression des attentes des différents participants et deux présentations PowerPoint essentielles : La première, fut le rapport du responsable local et la deuxième, le rapport du Coordonnateur Général, le Professeur Adama Bakayoko, Chercheur associé et responsable du Laboratoire de Botanique au CSRS. Ces deux présentations ont permis de comprendre le contexte et de mener des réflexions en plénière sur l’identification des besoins du centre, leur budgétisation et leur organisation par priorité. Mais aussi et surtout de mettre en place un modèle de gouvernance qui soit le plus consensuel possible pour toutes les parties prenantes du projet. Ces travaux ont été supervisés par M. Didier Roguet, Responsable Coopération Internationale au CJB, Administrateur du Projet et du Dr Fred Stauffer, Responsable Scientifique et Recherche du Projet au CJB et se sont achevés sur une belle note d’enthousiasme dans l’aboutissement du projet et la mise en place d’un Comité de pilotage comme organe de gestion.

FacebookTwitterGoogle Plus