News

Retraite annuelle 2020 / Le CSRS remobilise ses troupes pour la suite de la mise en œuvre de son plan stratégique 2019-2023

Pendant trois (03) jours et demi du 18 au 21 novembre 2020, le Centre Suisse de Recherches Scientifiques en Côte d’Ivoire (CSRS) a réuni sur le site de l’hôtel SONGON PARK plus d’une quarantaine de chercheurs et d’employés pour sa traditionnelle retraite annuelle. 

Le comité de direction (directeurs et chefs de service), les chefs de cellules, les chefs de groupes et d’unités ainsi que des personnes ressources, tous ont répondu présents pour cette opportunité de travail et de réflexions intenses mais surtout de retrouvailles dans un cadre moins formel et plus propice aux échanges d’idées.

La première journée a permis de faire une évaluation de la mise en œuvre du Plan Stratégique 2019-2023. Après les propos liminaires et une présentation du DG, Professeur Inza  sur les objectifs et les attentes de la retraite 2020, les directeurs du CSRS, le Docteur DAO Daouda (DGA) et Directeur des Ressources et de la Valorisation et le Professeur Koudou Benjamin Directeur de la Recherche et du Développement  lui ont emboîté le pas avec des présentations sur leurs différentes activités. Mme Khady Sall, Directrice Administrative et financière (DAF) a majestueusement joué sa partition dans son exposé sur le bilan administratif, financier et les perspectives.

Puis, Mlle Lisro GAHOU, nouvelle recrue, dont c’était la première participation à la retraite,  nous a fait une belle présentation sur le processus d’accréditation GLP/BPL dans lequel s’est inscrit le CSRS depuis 2016. En complément, le processus de Good Financial Grant Practices a été présenté dans l’après-midi par le Dr Kathrin Heintz-TOPKA.  La cellule communication a présenté son plan stratégique de communication. Il est apparu que 2021 sera une année sous les auspices d’une communication interne et externe plus audacieuse qui doit non seulement consolider l’esprit d’appartenance à cette illustre institution mais aussi permettre à chaque employé ou chercheur d’être chacun à son niveau un ambassadeur du Centre Suisse de Recherches Scientifiques. Par la communication institutionnelle et en développant des relations publiques et média en vue d’accroitre sa visibilité, le CSRS va se déployer en tant que centre de recherche de qualité dans la Sous-région et à l’international.

Ainsi, outre la traditionnelle revue des bilans et perspectives de chaque entité, la retraite de 2020 a été fortement marquée par sur les mesures correctives destinées à maîtriser les 50 risques majeurs identifiés au CSRS en collaboration avec le Cabinet KPMG et d’autre part, sur la préparation du budget 2021.

L’audit des risques effectué par KPMG a permis d’élaborer un certain nombre de politiques dont la mise en œuvre devient un impératif pour un fonctionnement optimal et la compétitivité de l’institution. La Direction du CSRS a profité de cette retraite pour présenter sa stratégie visant à impliquer toutes les entités clefs dans la maîtrise de ces risques.

Par ailleurs, cette rencontre a été émaillée par deux (02) masters class animées par le Directeur Général du CSRS, le Professeur Inza Koné sur « Le Bien-être au travail » et « Comment motiver les collaborateurs ? ».

En outre, ce fût l’occasion de consolider l’esprit l’équipe, de remotiver les chercheurs et les employés en vue de mobiliser plus de ressources financières et de sensibilisation de l’administration en vue d’une meilleure utilisation rationnelle et saine des ressources du CSRS.

La retraite s’est clôturée par une demi- journée de jeux, sports et détente, toute chose qui ont largement contribué à cimenter encore plus l’esprit d’équipe et à renforcer les liens entre les employés, l’administration, la direction et les chercheurs. Cette retraite a été une aubaine-bien que toutes les mesures de protection (lavages des mains, ports des masques..) aient été respectées- pour se retrouver dans une atmosphère chaleureuse après une année éprouvante de distanciation à cause de COVID19.  L’ambiance était à la bonne camaraderie, aux rires et aux plaisanteries.

Ce fût un bon moment de partage et beaucoup ont dit leur impatience de ces retrouvailles l’année prochaine !
 

FacebookTwitterGoogle Plus