News

Position du CSRS sur l’épidémie d’Ebola/No. 01/08/2014

Il nous revient régulièrement des questions en lien avec la flambée des cas de fièvre hémorragique à virus Ebola sévissant dans certains pays de l'Afrique de l'Ouest (Guinée, Liberia, Sierra Leone, Nigeria). Le Centre Suisse de Recherches cientifiques en Côte d’Ivoire (CSRS) en tant qu’institution de recherche favorisant le partenariat et les échanges tient à donner sa position sur le sujet.

Conformément aux communiqués des autorités ivoiriennes, il n'existe pas de cas avéré en Côte d’Ivoire. Cependant, le pays partage une frontière commune avec deux des pays touchés par le virus en occurrence la Guinée et le Liberia. Cette proximité géographique et sociale fait peser sur le pays des risques importants. Ainsi les responsables politiques et techniques ont pris des mesures fortes pour éviter toute contamination. Aussi, le CSRS soutient-il les recommandations du Ministère de la Santé avec:

1. Interdiction de voyager dans les pays affectés pour nos chercheurs, employés et partenaires ;
2. Interdiction d'inviter des personnes venant de ces pays affectés ;
3. Information régulière des chercheurs et des employés sur quelques mesures d'hygiène.

Au nombre de ces mesures, le lavage fréquent des mains avec des désinfectants efficaces selon une méthode avérée scientifiquement (disponibilité d’eau courante et de savon dans les toilettes et près de la cantine avec une stratégie de renouvellement afin d'éviter les rupture).
Par ailleurs, sans tomber dans une attitude de panique, le CSRS insiste sur le respect strict des mesures interdisant les embrassades, les accolades, ainsi que les autres attitudes sociales, notamment, les visites dans les hôpitaux, les rites funéraires surtout dans les villages. Ces attitudes doivent être évitées au maximum surtout lorsque les causes de la maladie ou du décès sont inconnues. Concernant les nombreuses informations/rumeurs qui circulent sur les capacités de certains aliments, fruits pouvant prévenir ou traiter l'infection, le CSRS recommande fortement de ne chercher des conseils crédibles sur la maladie à virus Ebola qu’auprès de la Direction Générale et des autorités de la santé publique compétentes.
 
Alors qu’il n’existe aucun vaccin ni médicament spécifique, le meilleur traitement reste la prévention. En cas de suspicion, le CSRS invite les concernés à appeler le numéro vert 143 mis à la disposition de la population.
 
Le CSRS encourage et soutient les employés et les chercheurs en mission dans les zones rurales à participer à la sensibilisation des populations surtout concernant l’évitement du contact et le respect de l'interdiction de la consommation des animaux sauvages.
Afin d'améliorer la vigilance des uns et des autres, le CSRS, au cours de ses traditionnelles réunions de semaine fait un point sur l'actualité de ce phénomène et procède aux ajustements de ces mesures de précaution. En plus de cette veille, un rappel des dernières évolutions est partagé lors de la pause café organisée chaque mardi et regroupant aussi bien les chercheurs que les employés.Le CSRS attire l'attention de tous les chercheurs et employés sur le respect strict de ces mesures et invite tous ses partenaires (en visite ou planifiant des visites) de ne pas hésiter à le contacter.

Pour plus d’information contactez :
Tel : +225 23 27 47 90 
Mail : secretariat@csrs.ci

FacebookTwitterGoogle Plus