News

Journée Mondiale de lutte contre le Paludisme : le CSRS va renforcer la stratégie de lutte autour du triangle de la transmission

A l'instar de la communauté internationale, le Centre Suisse de Recherches Scientifiques en Côte d'Ivoire (CSRS) a célébré le Vendredi 25 Avril 2014 à son siège à Adiopodoumé, la 7ème édition de la journée Mondiale de lutte contre le Paludisme avec pour thème : "Changement de comportement, pratiques et engagements des acteurs pour une meilleure lutte contre le paludisme". 
Devant un parterre d'invités au nombre desquels les membres du Conseil Scientifique du CSRS, la notabilité d'Adiopodoumé, les étudiants des université publiques, les élèves de l'Ecole Primaire Publique ORSTOM d'Adiopodoumé, les employés et chercheurs du CSRS, le Prof Bassirou Bonfoh, par ailleurs Directeur Général du CSRS s'est voulu rassurant. Tout en relevant les interventions de lutte menées par son institution, il a appelé l'ensemble des acteurs à redoubler de vigilance car selon lui "le vecteur a changé de comportement, nous devons aussi changer de comportement pour mieux apprécier les différentes mutations qui s'opèrent". 
A sa suite, l'auguste assemblée a eu droit à un sketch dont le but était de sensibiliser sur le Paludisme. Durant une vingtaine de minutes, la troupe théâtrale les "hirondelles d'Adiopodoumé" a su dépeindre les comportements quotidiens qui minorent ou renforcent les efforts de la lutte antipaludique. L'accent a également été mis sur les "bons" comportements à adopter pour une lutte efficace tenant compte des exigences de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Il s'agit entre autres (i) de maintenir son environnement sain (ii) utiliser les moustiquaires imprégnées (iii) recourir aux médicaments traditionnels avec beaucoup de précautions. 

L'autre temps fort de cette journée fut la tenue du panel scientifique qui a mis aux prises les membres du Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP), les experts consultants, les groupes de recherche du CSRS et acteurs du monde universitaire. Pendant plus de 2 heures, les panelistes ont tour à tour évoqué les travaux de recherche du CSRS en matière de lutte contre le paludisme ainsi que les stratégies mises en place par l'Etat de Côte d'Ivoire pour contrôler le Paludisme et à terme l'éliminer. 
Au terme des échanges qui se sont avérés fructueux, il ressort que différentes stratégies de lutte verront le jour sous peu et déboucheront sur l'ouverture de 6 sites sentinelles à l'échelle nationale notamment dans les localités de Korhogo, Abidjan, Bouaké, Man, Abengourou et Bondoukou. 
Revenant à la charge, le Prof Bassirou Bonfoh a saisi l'occasion pour transmettre aux participants, un message du Conseil Scientifique (CS) du CSRS qui se réunissait en marge de cette célébration :"Le Conseil Scientifique apprécie la stratégie triangulaire de lutte contre le Paludisme qui touche à la fois l'homme, le vecteur et le parasite. Le CS invite de tout cœur les chercheurs à transposer la recherche sur le triangle de la transmission du paludisme sur le terrain. Le CS souhaite enfin une très franche collaboration entre le CSRS et le PNLP, privilégiant ainsi les rapport entre institutions en lieu et place des individus." 
Quant au Prof N'dri Yoman, Présidente du CS, elle est d'emblée revenue sur le caractère morbide du paludisme avant d'ajouter que le succès de la lutte passe nécessairement par la prise en compte du volet assainissement et de la multisectorialité dans la lutte contre le Paludisme. 
C'est sur ces conseils très avisés que s'est achevée la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le Paludisme "version CSRS" avec la ferme promesse de se retrouver en 2015. 
Rappelons que la Journée mondiale de lutte contre le paludisme a été instituée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en 2007 et célébrée tous les 25 avril avec pour objectif de souligner la nécessité de poursuivre les investissements et de maintenir l’engagement institutionnel et politique en faveur de la lutte antipaludique.

FacebookTwitterGoogle Plus