News

Conservation de la flore Ivoirienne : Le CSRS fait un important don de matériels à l'IBAAN

Le Mercredi 05 Mars 2014 à 10h00, l'Institut Botanique Aké Assi d'Andokoi (IBAAN) a reçu la visite d'une délégation du Centre Suisse de Recherches Scientifiques en Côte d'Ivoire conduite par son Directeur Général, le Prof. Bassirou Bonfoh. L’objectif de cette visite était de procéder à la remise officielle de divers lots au nombre desquels 6050 papiers d'herbier (2450 papiers pliés et 3600 papiers simples), 1 ordinateur, 2 bureaux, 2 tables, 1 tablette et 1 étagère. 

Selon le Prof. Bassirou Bonfoh, l'action du CSRS s'inscrit dans une dynamique de numérisation de l'herbier de l'IBAAN en vue d'une meilleure conservation des 15 000 spécimens qui le composent. "Nous avons les mêmes missions et nous nous engageons à maintenir ce partenariat tout en regardant les domaines dans lesquels nous continuerons d'apporter un appui direct ou indirect" a précisé le Directeur Général du CSRS avant d'ajouter que "le cœur de l'IBAAN se trouve dans son herbier et parvenir à le sauver serait de rendre un vibrant hommage au Prof. Aké Assi"
L'autre temps fort de cette activité fut la visite du jardin de l'IBAAN essentiellement constitué de plantes en raréfaction et/ou en voie d'extinction. Il s'agit entre autres de Combretaum micranthum, Rollinia mucosa, Alafia multiflora, Synsepalum aubrevillei et Monanthotaxis capea. 
Prenant la parole, Dr Aké Assi Emma epse Kouassi par ailleurs Directrice de l'IBAAN a au nom de toute son équipe adressé ses sincères remerciements au CSRS pour sa fidélité et sa solidarité dont il a toujours fait preuve à l'égard de la structure naissante dont elle tient les rênes. "Je suis heureuse de prendre la parole pour dire merci au CSRS pour ce geste qu'il vient d'accomplir. C'est un honneur que le CSRS fait à l'IBAAN et surtout à la mémoire du Prof. Aké Assi" a -t- elle indiqué tout en promettant d'en faire un très bon usage.
Créé seulement en 2012, l'IBAAN se positionne déjà comme un fleuron de l'herbier Africain eu égard à la qualité de ses spécimens. Depuis lors, l'institut s'est fixé comme objectif d'œuvrer à la valorisation et perpétuer les travaux du Prof. Laurent Aké Assi concernant la flore africaine en général et ivoirienne en particulier.

FacebookTwitterGoogle Plus