News

Changements globaux et développement durable

"Changements globaux et développement durable". Tel est le thème de l’école d’été intitulé « IGS Summer School 2013 » qui se tient en côte d’Ivoire du 01-10 septembre 2013 à Grand-Bassam. L’Ecole d’été est organisée par l’International Graduate School North South (IGS), le Centre pour le développement et l'environnement (CDE) de Université de Berne en collaboration avec le Centre Suisse de recherches scientifiques en Côte d’Ivoire (CSRS). Cette école d’été 2e après celle de Berne en 2012 et la toute première en Afrique, regroupe une trentaine de Doctorants sélectionnés sur une base compétitive et venant de onze pays. 

L’ouverture officielle de cette formation s’est faite le Lundi 02 Ocotbre 2013 en présence de plusieurs autorités dont le DG du CSRS, le Dr Anne Zimmerman, représentant le Directeur Exécutif de l’IGS, Dr Thomas Breu, M. Yves Nicolet, premier conseiller de l'ambassade de la Suisse en Côte d'Ivoire, M. Ohoulo Elloh, Représentant du Maire de Bassam et le Prof. Da Costa Kouassi Sebastino, Directeur de l'AISA. 

Cette rencontre de formation scientifique unique en son genre et première édition dans les pays du sud et particulièrement en Afrique, donnera l’opportunité d’examiner, de présenter et de partager des questions de recherches relatives aux défis des changements globaux et le développement durable. Les modules de formation tourneront autour (1) des concepts de développement durable (2) les approches Ecosanté et One helath, (3) les méthodes qualitatives et quantitatives d’analyse des données, (4) les visites de site pour la conception des projets de recherches inter et transdisciplinaires. 

D’après Dr Anne Zimmerman, cette Ecole d’été a pour objectif de « permettre aux étudiants d’apprendre, au-delà de leurs travaux disciplinaires, à travailler en équipes interdisciplinaires ». Pendant dix jours, a-t-elle expliqué, les scientifiques procéderont à la collecte de données sur le terrain en vue de « travailler avec les personnes qui sont concernées par les problèmes de recherche qui les intéressent et sur lesquels ils ont de l’expertise ». Des rédactions scientifiques et des communications sur l’Environnement et Santé font également partie des activités au menu. Sur les 10 formateurs 7 sont africains dont 4 ivoiriens. 

Ladite école d’été qui prendra donc fin le Mardi 10 Septembre prochain sera sanctionnée par un diplôme (valeur de 5 points de crédits) reconnu par 3 universités suisses (Berne, Zurich et Bâle)

FacebookTwitterGoogle Plus