News

Journée de lancement de la 1ere édition du Festival International de l’Attiéké

Dans le souci de valoriser et promouvoir l’Attiéké made in Côte d’Ivoire et le manioc, une structure de communication de la place a organisé le mardi 08 janvier 2012 à la chambre de commerce et de l’industrie sis au plateau la journée de lancement de la 1ère édition du Festival International de l’Attiéké. Cette rencontre a enregistré entre autres la participation des représentants du CSRS, du représentant du Président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire, du parrain de la cérémonie, ainsi que d’une centaine de personnes issues de plusieurs autres institutions dont la Coopérative des Vendeuses d’Attiéké et de Poissons de Côte d’Ivoire (COVAPCI), l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI), la Banque pour le Financement de l’Agriculture (BFA), la Société Ivoirienne de Technologie Tropicale (I2T), le Centre National de Recherche Agronomique (CNRA), Côte d’Ivoire Tourisme et le Centre Suisse de Recherches Scientifiques (CSRS) en Côte d’Ivoire, etc. 

En introduction, le Directeur général de la structure initiatrice de l’évènement a éclairé les invités sur les motivations de la tenue d’un telle activité à savoir contribuer à la labellisation de l’Attiéké de Côte d’Ivoire, faire émerger les acteurs de la filière Attiéké en valorisant leurs activités, créer davantage d’emplois et lutter contre le chômage, accroître la qualité de l’Attiéké et le revenu des producteurs et commerçants. Par la suite la Présidente de la COVAPCI a relevé toutes les difficultés auxquelles sont confrontées les opératrices dans l’exercice de leurs activités. En effet, elle a souligné le manque de soutien efficient de l’administration étatique à leur secteur d’activité qui pourtant présente un potentiel économique indéniable et dont le produit ‘’Attiéké’’ constitue un facteur d’unification des populations à travers son encrage croissant dans les habitudes alimentaires des ivoiriens. 

Par ailleurs, le Directeur Général de l’I2T a insisté sur l’intérêt de la labellisation de l’Attiéké avec l’appui du Ministère de l’Industrie. Les interventions des représentantes de la banque BFA et de Côte d’Ivoire Tourisme s’inscrivaient dans la dynamique de soutien du secteur agricole, spécifiquement le secteur de l’Attiéké qui est générateur de revenus et dont la valeur identitaire pourrait contribuer à valoriser l’image de la Côte d’Ivoire. En fin de cérémonie, il a été indiqué que le Festival International sur l’Attiéké qui aura lieu du 18 au 27 janvier prochain à Cocody Blockhaus, à Abidjan verra la participation de la tutelle, des organismes internationaux ainsi que des centres de recherche ayant généré des évidences sur le manioc.

FacebookTwitterGoogle Plus