News

RENFORCEMENT DE CAPACITES : LES ÉTUDIANTS DU 3ÈME CYCLE AMELIORENT LEUR CONNAISSANCE SUR LA REDACTION DE LA THÈSE

« Aujourd’hui est l’aboutissement d’un processus que nous avons entamé depuis la mise en place du PASRES qui avait pour mission de contribuer au developpement de la science, de la recherche et en même temps au renforcement des capacités des jeunes chercheurs. Nous sommes pratiquement à trois ans de ce programme avec un certain nombre de lauréats qui ont pu bénéficier de cet appui. Il s’agit d’étudiants ayant conduit leur recherche et qui sont aujourd’hui à une phase que nous pouvons appeler une phase de communication avec le monde scientifique et le public. Ce sont autant d’arguments qui ont amené le Secrétariat exécutif du PASRES en collaboration avec l’agence d’exécution_le CSRS_à mettre en place ce module de formation pour accompagner les jeunes chercheurs ». Tels étaient en substance les propos du Professeur Bassirou Bonfoh, Directeur Général du CSRS lors de la cérémonie d’ouverture de l’atelier de renforcement de capacités des doctorants en matière de rédaction de thèse tenu les 7, 8 et 9 Décembre 2011 dans la salle de conférence du CSRS. Quant au Dr Sangaré yaya, secrétaire exécutif du PASRES, il est d’emblé revenu sur l’historique du programme qu’il dirige, soulignant que sa mission est d’assurer la relève au niveau scientifique en Côte d’Ivoire d’où l’usage du terme « stratégique ». Il a ensuite indiqué que le PASRES continuera d’appuyer de telles initiatives car elles s’inscrivent parfaitement dans la droite ligne dudit programme. Clôturant la série des allocutions, le professeur Adohi Viviane, Directrice Générale de l’Enseignement Supérieur, s’est réjouie de la tenue d’une telle activité à un moment crucial où les universités sont temporairement fermées en Côte d’Ivoire. Pour elle, la formation et la recherche devront se poursuivre en vue de préparer les jeunes chercheurs à aborder sereinement la réouverture des universités annoncée pour l’an prochain. Elle a enfin félicité le CSRS pour avoir initié cet atelier de renforcement de capacité. Les participants au nombre de 21 provenaient de l’Université de Cocody (15), de l’Université d’Abobo-adjamé (4), de l’Institut Universitaire d’Abidjan (1) et de l’Université de Bouaké (1). L’objectif de la formation était de permettre aux étudiants en Thèse de disposer des éléments nécessaires pour la recherche bibliographique et la rédaction d’un mémoire et d'une thèse. D’éminentes personnalités du monde scientifique ont été sollicitées pour assurer la formation. Il s’agit notamment du professeur Tano Yao (Université de Cocody), professeur Koné Marietou (Université de Cocody), professeur Samba Mamadou (Université de Cocody) et professeur Bassirou Bonfoh (CSRS). En 36 heures, plusieurs modules ont été dispensés à savoir (i) Qu'est-ce qu'une thèse et pour qui l'écrit-on? (ii) Comment débuter ? (iii) Recherche documentaire (iv) Rédiger une synthèse bibliographie (v) Structure de la thèse (vi) Soutenance de la thèse et l’après soutenance (vii) Communication scientifique avec le public. La méthodologie de travail a été essentiellement basée sur le brainstorming, consistant premièrement à laisser réfléchir les auditeurs et reformuler les interventions pour valider les résolutions prises. En outre, l’accent a été mis sur les exercices pratiques pour une meilleure intégration des leçons apprises.

FacebookTwitterGoogle Plus