News

Côte d’Ivoire-AIP/ Le Centre suisse et la Croix rouge signent un partenariat pour assurer la sécurité alimentaire


Songon, 4 mai 2021 (AIP)- Le Centre Suisse de recherche scientifique (CSRS) et la Croix rouge de Côte d’Ivoire (CRCI) ont signé une convention de partenariat par le biais de laquelle ils décident de mutualiser leurs efforts, en vue d’améliorer les conditions de vie des populations  rurales et surtout pour assurer la sécurité alimentaire.Pour matérialiser leurs engagements, le directeur général du CSRS, Pr Inza Koné et le président national de la CRCI, Dr Da Léonce ont procédé vendredi 30 avril 2021, à la signature de convention cadre de partenariat, au cours d’une cérémonie organisée à Adiopodoumé au siège du centre Suisse.« La Croix rouge est généralement connue pour son action humanitaire. Mais ce qu’il faut retenir, c’est qu’elle œuvre également pour prévenir la souffrance humaine d’où le développement durable. Or le crédo du CSRS est la recherche de partenariats pour un développement durable », a indiqué Pr Inza Koné, soulignant que ce partenariat est d’une extrême importance.Le président national de la CRCI, Dr Da Léonce, pour sa part, s’est félicité de ce partenariat qui va améliorer les actions de son organisation sur le terrain dans le cadre de la résilience des populations rurales tout en indiquant que les domaines dans lesquels œuvre le CSRS peuvent contribuer énormément à l’atteinte de certains objectifs de la Croix rouge telles que la sécurité alimentaire, l’amélioration des conditions de vie des populations.Cette convention cadre de partenariat entre le Centre Suisse de recherche scientifique et la Croix rouge de Côte d’Ivoire  est l’aboutissement d’un long processus de collaboration avec la croix rouge.Selon le chercheur associé au CSRS, Pr Jean Baptiste Ettien, les experts du centre Suisse ont appuyé récemment le personnel de la Croix rouge dans une étude au niveau de Dimbokro, où les populations n’arrivaient plus à tirer profit de leurs moyens de subsistances amenuisés du fait de la perturbation climatique.« Le CSRS a réussi à apporter des solutions au système résilient de production des soutiens à la qualité nutritionnelle des produits. C’est au regard de la pertinence des résultats obtenus que nous avons assisté à la signature de la convention pour aller plus loin dans notre collaboration avec la croix rouge », a-t-il expliqué.
(AIP)

FacebookTwitterGoogle Plus